Pause d'une chambre à cathéter implantable

Publié le 16 Octobre 2018

Pause d'une chambre à cathéter implantable

Le 20 août, je me suis rendue au CHU de Hautepierre pour la pause du PAC (Port-a-cath) appelé aussi chambre à cathéter implantable (CCI). C'est un dispositif utilisé dans l'administration de chimiothérapie pour éviter l'utilisation des veines des bras et ainsi les protéger. L'intervention se déroule au bloc opératoire sous anesthésie locale et dure 45-60 minutes quand tout va bien.

 

 

Le PAC se compose d'un tuyau (cathéter) de 20-25cm de long et d'une chambre (boîtier) de 2cm de diamètre environ. Le cathéter est implanté dans une veine rejoignant la veine cave, la chambre étant située juste sous la peau. 

 

 

 

 

Lors de la chimio, le personnel soignant pique directement dans la chambre pour mettre en place la perfusion. 

J'avoue que j'étais un tantinet stressée : être au bloc sans narcose complète est quelque peu intimidant, d'autant qu'il ne s'agit pas de quelques points de suture !😂😊😅 Je suis arrivée au CHU à 7h30. On m'a installée dans une chambre, fait les contrôles de routine... Puis à 11h30 heures, on m'a emmenée au bloc ! 

Arrivée dans le couloir, juste à côté de la salle d'opération, deux infirmières instrumentistes sont arrivées en poussant la table du bloc. Pas une mince affaire de passer du lit sur la table, d'autant que je ne peux pas mettre les pieds par terre! 😁😃☺ Une fois installée, elles m'ont recouverte d'un drap chauffé (c'est qu'il fait plutôt frisquet dans ce couloir! Et ce n'est pas mieux dans la salle d'op!😅😂😃 Et hop! Me voilà au bloc! Durant tout ce temps, nous avons beaucoup plaisanté, histoire de détendre l'atmosphère.

La première à faire son apparition : une jeune interne, puis mon chirurgien qui m'informe que c'est son interne qui va officier, lui ayant une autre opération. 

 

 

Déjà que je suis pas rassurée ! Et voilà que la seule personne que je connaisse et en qui j'ai vraiment confiance ne sera pas là !😢😞😢 L'interne et les infirmières commencent à installer le champ opératoire. Au départ, pas de soucis! Par contre, quand elles finissent de le déplier, il m'arrive presque sur la figure: SOS!!! C'est la panique (Il m'arrive d'être un peu claustro!)... Elles finissent par le bloquer à 1 mètre au dessus de ma tête : ouf!!! Ça va mieux! 😋 Ceci dit, a chaque fois qu'il descend un peu, je suis contrainte de les interrompre pour que l'une d'elles le relève !!! Pour me rassurer davantage, elles l'installent un tuyau soufflant de l'air à côté de mon visage (ma hantise: manquer d'air et ne plus pouvoir respirer!). 

L'opération va pouvoir démarrer... Le médecin m'informe que cela ne devrait être douloureux et que, si je commence à avoir mal, elle me fera une piqûre d'anesthésiant autant que nécessaire... Au départ, tout se passe bien: aucune douleur. Mais ma veine joue à cache cache avec l'interne! Elle doit aller en profondeur! Ouille! Cette fois, ce n'est plus insensible! Comme promis, une nouvelle dose d'anesthésiant ! Au total, il m'en faudra bien une dizaine !!!😂😅😄

Avec le champ, je ne vois rien, juste un papier vert devant moi! J'entends les discussions et je sens tout! Attention: pas vraiment de douleurs, mais les tiraillements tandis qu'elles écartent, soulèvent, farfouillent, qu'elles s'appuient sur moi pour atteindre cette fichue veine qui ne veut pas se montrer! Grrr!!! J'en ai marre... Je trouve le temps long...

 

 

Et soudain... Une voie connue! Mon chirurgien adoré est dans la salle! Je reconnais sa voix... Ciel que ça fait du bien de retrouver une voix connue... Sa présence me rassure... Cette intervention est tout sauf une partie de plaisir et je me raccroche de toutes mes forces à tout ce qui peut me procurer du réconfort ! 

Enfin, ils ont trouvé la veine! Miracle!🙏😃 Je m'attends à ce que ce soit vite terminé : fausse joie... Il faut maintenant insérer le cathéter dans la veine! Et ensuite vérifier qu'il se dirige dans la bonne direction! 😕😖 Combien de temps est-ce que ça va encore durer? Vais-je un jour en voir la fin?!🤔🙄😏 Une petite radiographie: ouf c'est en place! Plus que le boîtier à poser... Maintenant, c'est nettement plus rapide! "Je n'ai plus qu'à suturer." me dit le beau gosse qui me sert de chirurgien! Ouf, plus que quelques minutes! Ça y est, terminé ! 

Je sors enfin du bloc.... Je suis entrée en salle d'op à 12h00, il est 13h40!!! 1h40 d'intervention! Deux fois plus que prévu ! Je pouvais bien trouver le temps long!!!😅😂😄 J'aurai bien mérité le casse-croûte qui m'attend à l'étage ! 

À 15 heures, je quitte enfin l'hôpital...

 

Et voilà le résultat après quelques semaines... 

 

 

Je vais garder cette jolie décoration durant toute la durée du traitement ainsi que les cinq années de suivi... 

 

 

Rédigé par Christiane

Publié dans #Cancer, #Maladie, #Articles de fond

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article