Rendez-vous en oncologie

Publié le 11 Octobre 2018

Hôpital civil Strasbourg, Centre hématologie oncologie

Hôpital civil Strasbourg, Centre hématologie oncologie

Mardi 28 août : je suis convoquée au centre d'hématologie et oncologie de l'Hôpital civil de Strasbourg. Je dois rencontrer l'oncologue (terme médical pour cancérologue) qui me suivra pour la suite du traitement. Eh! Les choses s'accélèrent et la chimiothérapie ne va sans doute pas tarder à démarrer ! 😓😷😢 On entend tellement de choses sur ce traitement que je ne sais si je dois me réjouir... D'un côté, plus vite ça démarre et plus vite ce sera derrière moi! 😃☺😉 De l'autre, si je dois être malade comme un chien, pas vraiment pressée d'en arriver là !!! Enfin, comme dit le proverbe : "Il faut boire le vin quand il est tiré !" Donc quand faut y aller, faut y aller! Ça ne sert à rien de procrastiner!

Mon oncologue est une jeune femme de 35 ans environ, très douce, attentive et à l'écoute. Je me sens très vite en confiance. Comme je n'ai pas vraiment compris pourquoi chimio ET radiothérapie sont nécessaires (dans mon esprit, la chimiothérapie agissant dans tout le corps, pourquoi encore une radiothérapie ?🤔🤔🤔), je profite de me faire expliquer les choses en détail...

Tout d'abord, petit récapitulatif du traitement du cancer du sein...

 

Après la biopsie, il s'agissait d'un carcinome colloïde ECR1 qui s'inscrit dans le processus Cancer du sein un situ. A préciser toutefois que celui-ci est un cancer du sein rare (env. 2%) qui touche plus particulièrement des femmes âgées de plus de 65 ans, réglées avant 12 ans ou ménopausées après 55 ans et est de type hormonal (seins hypersensibles aux hormones féminines).

Ça commence bien: je fais dès le départ des 1-2% de cas rares! 😂😅😊 Lors de mon entrevue avec le chirurgien m'avait donc dirigée sur une tumorectomie et radiothérapie suivie d'une hormonothérapie, tout en me précisant que, dans des cas rares (1-2%), il pouvait y avoir des complications et chimiothérapie ! Et devinez quoi? Après l'étude de la tumeur me revoilà dans les 1-2% de cas rares! Quelle chanceuse!😅😂😋 Mon cancer est maintenant ECR2! 

En stade 2, m'explique le médecin, soit tous les voyants sont verts

 

 

Direction radiothérapie !

Soit tous les voyants sont rouges

 

 

Direction chimiothérapie !

Exceptionnellement (1-2% des cas), c'est la zone grise 

 

 

Et bien évidemment, je suis en zone grise! Oh ! Mais c'est que ça commence vraiment  à me saouler d'être dans les cas rares!!! 😡😠 Il va falloir encore patienter: des analyses génétiques sur la tumeur ont été demandées pour clarifier la situation... Au fond de mou, je sais déjà que je suis bonne pour la chimio! Je l'ai dit à mon mari. Deux semaines, plus tard, ça se vérifie !

Maintenant, mon cas, c'est Cancer du sein infiltrant (invasif). Il convient donc de prévenir la rechute... Et c'est comme ça que je me retrouve au pavillon d'oncologie! 😂😅😊

Maintenant je sais que la chimiothérapie m'est administrée dans le but de détruire toute micro-cellule cancéreuse qui se serait déjà infiltrée par voie sanguine. Les ganglions sentinelles étant sains, pas de prolifération par voie lymphatique. La radiothérapie sert à détruire toute micro-cellule qui aurait commencé à se développer ailleurs dans le sein gauche, ayant toujours des hormones féminines en quantité certes limitée car ménopausée, mais qui peuvent toujours néanmoins provoquer un développement de cellule malade. Et pour finir, sept minimum d'hormonothérapie pour stopper toute diffusion d'hormones, ces dernières étant responsables de cette satanée maladie!

 

 

L'oncologue me propose deux protocoles de soins. Au départ, le traitement est le même pour tous les deux. Chimio sous EC100, une séance toutes les trois semaines durant 9 semaines. Ensuite, deux possibilités s'offrent à moi. Soit une chimio toutes les trois semaines durant 9 semaines avec un produit très costaud aux effets secondaires lourds dont, dans 1% des cas, une calvitie définitive ou une chimio par semaine avec un produit plus léger, des effets secondaires moins importants et une repousse des cheveux durant le traitement déjà!

 

 

Vous imaginez sûrement déjà ma réponse au toubib! Vu ma propension à faire partie sysmatiquement des 1% de cas rares, elle peut jeter le 1er protocole aux oubliettes !😂😅😊 Chauve à vie ? Et puis quoi encore!😂😅😊 Ce sera donc 9 séances sous Taxol!

La première chimio est prévue pour le 10 septembre... Prochain épisode: préparation et prévention en vue de la chimio...

 

 

 

Rédigé par Christiane

Publié dans #Cancer

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article