Chimiothérapie EC100 - 1ere chimio

Publié le 20 Novembre 2018

Chimiothérapie EC100 - 1ere chimio

Voici venu le moment béni de démarrer la chimio! 😅😂😄 Le jour J, on aurait très envie de tout annuler! Mais comme l'envie de vivre nous tient, on se rend, un peu stressée tout de même, à l'hôpital...🏥 en se demandant ce qui nous attend!

Tout d'abord, quelques informations sur les produits composant l'EC100: E pour épirubicine et C pour cyclophosphamide.

 

Epirubicine (rouge) et cyclophosphamideEpirubicine (rouge) et cyclophosphamide

Epirubicine (rouge) et cyclophosphamide

Ces deux produits sont injectés par voie intraveineuse dans la chambre à cathéter implantable (CCI), à raison de trois à six séances. Pour moi, ce sera le minimum...👍😄🙏

Le traitement commence par une prémédication à prendre à la maison une heure avant le début de la chimio: l'Emend 125mg (puissant anti nauséeux et un patch de lidocaine placé à l'endroit de la CCI pour anesthésier la peau.

 

 

Chimiothérapie EC100 - 1ere chimio
Chimiothérapie EC100 - 1ere chimioChimiothérapie EC100 - 1ere chimio

A l'hôpital, le traitement démarre par une perfusion de liquide physiologique, d'antivomitif et de corticoïdes ( anti nauséeux en plus d'être anti-inflammatoire), puis suit l'épirubicine suivi d'un rinçage, puis le cyclophosphamide suivi d'un deuxième rinçage. La quantité de produit est préparée sur place pour chaque personne en fonction de son poids et de sa taille. La durée du traitement va de 1h30 à 2 heures. 

Première chimio

A l'hôpital, je suis dans une chambre à cinq: deux personnes sont alitées, les trois autres (dont bibi) dans un fauteuil. Une de mes compagnes en est à sa dernière chimio. Ses cheveux repoussent déjà. Elle me dit que le produit rouge est le plus pénible et que la deuxième partie du traitement, dans neuf semaines pour moiu, est nettement plus facile. C'est encourageant pour la suite, un peu moins pour ce qui m'attend dans l'immédiat... 🤔😐😕

Lors de la pause de la perfusion, l'infirmière me fait porter un masque 😷. La chambre (CCI) peut s'infecter. Il faudrait la retirer, en poser un autre ailleurs, bref autant éviter les complications! La peau étant bien anesthésiée, je ne sens rien. La première perf se déroule sans anicroche. Le passage de l'épirubicine est moins agréable. Je ressens des crampes d'estomac !😨🙁😓 Lors du premier rinçage, les crampes s'atténuent pour finir par disparaître. Rien de particulier à signaler concernant le cyclophosphamide. Petite anecdote : aux toilettes, je constate que mon urine est rouge! Comme le produit! Elle restera pendant trois jours, le temps d'évacuation de l'épirubicine. Le traitement étant terminé, je peux rentrer à la maison...

Je décide de retrouver mon mari qui est justement chez le cardiologue. Nous en profitons pour nous offrir un petit goûter. Je suis encore bien (mais pour combien de temps, mystère), autant en profirer! 😅😂😄

18 heures

 

 

Je m'écroule comme une masse et ne quitterai pas  mon lit avant mercredi 6h30. 36 heures à dormir, sans rien manger. Je devrais boire beaucoup pour évacuer le produit, mais des nausées m'en empêchent. Heureusement pas de vomissements!

Mercredi, je peux enfin rester debout. Enfin, il serait plus juste décrire vautrée dans un fauteuil à lire ou regarder la TV! J'ai voulu me remettre au qi gong, en particulier les exercices detox: Au secours! Après deux mouvements, j'ai laissé tomber! Trop épuisée...   A 12h30, arrivée de les' infirmière pour ? Devinez!

 

 

Injection de Granocyte (pour remonter les globules blancs qui ont été décimés par la chimio et ainsi éviter, si possible une infection !), à renouveler jusqu'au dimanche. Pas vraiment agréable, cette piqûre : ça brûle ! 🔥 Mais bon, puisqu'il faut... Ça vaut le coup! Quelques heures plus tard, je me sens moins fatiguée... Ce qui ne m'empêchera pas de me glisser sous la couette dès 20 heures! 🛌🕗

Quant à cuisiner, on oublie! Même préparer des fruits et légumes pour les passer à l'extracteur de jus est encore trop! 😱😨 Vive les conserves que l'on passe au micro-ondes! 

Le jeudi, ça va nettement mieux. Je reprends mes promenades quotidiennes avec toutou, je fais 20 minutes de qi gong ce qui me fait un bien fou! Je suis un peu plus encline à cuisiner, envie de manger sain et équilibré, surtout après ma deuxième injection! 

A partir de vendredi, je suis à nouveau en forme!😁😄😉 Petite surprise, le  lundi suivant! Je pars pour faire de la marche nordique. Je me sentais si bien que j'ai voulu aller à mon rythme habituel (5km/h): 15 minutes plus tard, j'étais HS!  

Le lendemain, je remets ça avec une voisine (devenue entretemps une bonne copine), mais cette fois plus doucement (3,5-4 km/h) et, là, je tiens 45 minutes! Il va falloir que j'apprenne à ralentir pour de nombreuses choses... Pas toujours facile d'accepter que l'on ne soit plus aussi efficace!

Les deux semaines suivantes passeront très rapidement jusqu'à la prochaine chimio...

 

 

 

 

Rédigé par Christiane

Publié dans #Articles de fond, #Cancer, #Informations, #Maladie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Super, ce retour que nous fais, je suis sure que ça va bien aider celles qui passeront par ici en quête d'information ! Les effets secondaires il faut les prendre du côté positif : ça agit !! Ça élimine le mal!! Tu es courageuse ... Je t'admire
Répondre
C
Merci! Je pense que mettre tous les atouts de son côté, ça aide! J'ai envie d'encourager ceux et celles qui sont confrontés à cette situation à se saisir de tous les moyens à leur disposition pour bien vivre leur traitement. Ça marche...Ça demande un peu d'efforts, mais ça en vaut le coup! On peut bien supporter la chimio grâce à un minimum d'activités physique, une alimentation équilibrée (quand possible), un suivi en naturopathie, etc... Et bien vivre tout ça, ça vaut bien quelques efforts! Bisous